Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans cet article, un peu d'histoire et une sélection de photos pour mieux apprécier une prochaine visite.

Tout d'abord, quelques repères pour établir des liens entre l'église de Thubeuf et le château:

  • Richard Coeur de Lion et sa suite ont fait halte dans la forteresse de Thubeuf, le 22 mai 1194; l'église de Thubeuf existait déjà au moment de la forteresse.
  • Le château existant, rebâti sur le site, a été construit au XVIIè siècle; c'est à cette époque que la chapelle dite seigneuriale, a été ajoutée à l'église paroissiale de Thubeuf.
  • Dans un autre article, nous nous intéresserons à la petite-fille de Madame de Fribois.
  • Napoleon 1er à Thubeuf le 22 mai 1811; il fit rétablir la paroisse de Thubeuf.

​Dans la rubrique "l'Association", vous trouverez les photos des travaux de 2015

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

L'extérieur

Les origines de l’église remonteraient à la période romane.

Les dispositions du chœur absidial, renforcées par des contreforts fins et droits, placés symétriquement dans l’axe longitudinal de la nef, sont des caractéristiques essentielles de l’époque romane.

La date de 1136 est mentionnée aux archives, voir Infos-Patrimoine sur la paroisse de Thubeuf.

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Le mur pignon ouest est d’une grande simplicité.

Ses proportions correspondraient à la période d’origine du chœur. Les deux contreforts ainsi que la porte à arc brisé évoquent le milieu de la période gothique (XIVè siècle).

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Du château à la chapelle

Dans le mur d'enceinte du château, une porte permettait aux chatelains d'accéder directement à leur chapelle. Un muret aligné au pignon de l'église privatisait le trajet.

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Une ancienne litre funéraire?

Les traces d'un enduit formant une bande horizontale étaient identifiables sur les murs de la chapelle ainsi que sur les murs de la nef. Un trait bleu sur la photo précise cette zone. Lors des travaux de 2015, d'infimes traces colorées dans l'enduit effrité ont confirmé cette hypothèse, sans permettre toutefois une quelconque mise en valeur.

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Autrefois, lors des funérailles d'un seigneur, ses armoiries étaient peintes dans une bande de couleur noire.

La litre pouvait être peinte à l'intérieur ou à l'extérieur de l'église.

Ci-dessus celle de l'église de RETAUD en Charente Maritime: décor éphémère, changé au décès d'un autre seigneur. Plus près d'ici, une litre est visible à l'intérieur de l'église d'Autheuil, près de Tourouvre.

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

La chapelle

Dans la chapelle seigneuriale, la dalle funéraire est celle de la fille d'Adrien Lamy qui a fait construire le château actuel:

  • Marie Lamy, décédée en 1693
  • et Jean Courtin, son époux, décédé en 1689.

Une partie des inscriptions a été martelée, probablement pendant la période révolutionnaire.

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

La Vierge écrasant le serpent constitue le centre d'un retable en bois, dans la chapelle où le châtelain et sa famille assistaient aux offices religieux; un simple banc en bois peint leur était réservé, et une grille délimite toujours le passage entre la chapelle et le choeur.

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

C'est aussi dans la chapelle qu'un tableau représentant une descente de croix, datant sans doute du XIXè siècle, est déposé, en mauvais état. Ses imposantes dimensions ne permettent pas d'imaginer quel emplacement il occupait dans cette église.

La photo numérique révèle les couleurs.

L'église

L'intérieur de l'église est "une palette de couleurs", qui a fait l'objet d'un article de ce blog, dans cette rubrique "découvertes".

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

L'autel central en bois galbé, peint de motifs "rocaille", date du XVIIIè siècle. Il est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis 1996

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Le tabernacle est orné de grappes, d'acanthes, de têtes d'angelots et de plumets.

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Napoleon 1er s'est arrêté au château de Thubeuf le 22 mai 1811, avec un cortège impérial de 50 voitures attelées de 259 chevaux de poste. Il venait de Rambouillet (5h du matin) et arrivera à Caen le soir à 23h. Objectif du voyage: le port de Cherbourg.

" Le brillant cortège se rendit de suite au château tout proche de Tubeuf, belle demeure Louis XIII, bien encadrée de nobles masses de verdure, et qui appartenait alors à un chambellan, le Comte de Lillers. Il y eut défilé des autorités constituées de Laigle et des environs.

Les habitants de Tubeuf obtinrent le relèvement de leur paroisse qui était réunie à Saint-Ouen.

Marie-Louise daigna se montrer plusieurs fois, des fenêtres du château, à la foule curieuse. On dîna. L'Impératrice but du cidre. Et le journal de l'Orne relate que, pendant le repas, l'Empereur s'entretint avec M. le Préfet "des diverses branches de l'économie politique et de l'administration du département". Ce fut la plus grande halte de la journée: 5 quarts d'heure". Baron Angot des Rotours, Revue de la SHAO, 1912

"L'église de Tuboeuf ...se faisait remarquer par la régularité de sa forme et la richesse de ses décorations. Ce fut ce cachet d'antiquité qui sans doute détermina Napoleon 1er lors de son passage au château de Tuboeuf à rétablir cette paroisse par un décret signé au Palais de Compiègne le 30 Août 1811". Extrait d'un exposé de l'architecte Bourgeois, 1861

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Non loin de l'autel, une statue en plâtre peint représente Saint-Leonard, auquel l'église est dédiée.

Le moine Leonard avait été autorisé par Clovis à visiter les prisons et à délivrer les prisonniers qu'il jugerait dignes de cette faveur.

Il est le patron des prisonniers.

La légende raconte aussi qu'il a obtenu par ses prières une délivrance paisible pour Sainte Clotilde qui enfanta au cours d'une partie de chasse.

Il serait donc aussi le patron des femmes en couches.

Dans le bocage normand, il était autrefois réputé pour soulager les douleurs articulaires.

Saint Leonard de Noblat est mort en 559. Sa fête est le 6 novembre.

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Ici Saint Leonard a un prisonnier à ses pieds, mais c'est à Echauffour, et la statue est du XVIè siècle

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Un autel en bois polychrome est dédié à Notre Dame des victoires. Deux colonnes encadrent un monument aux Morts en marbre. Une croix de Malte orne le fronton.

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Le Chemin de Croix comprend 14 stations, mises en couleur en 1894 par A. Foison, peintre à L'Aigle; cette indication est lisible en faisant un zoom sur la photo de la station V.

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Un des deux lustres en verrerie et cuivre.

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Pas de difficulté non plus pour dater ce vitrail et ses réalisateurs. Il représente dans sa totalité un Christ enseignant.

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

1867

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

Le sol du choeur a été refait en 1868 avec des pavés historiés de Beauvais

L'église de Thubeuf, un peu d'histoire...

La cloche est sonnée manuellement, et en douceur.

Lors des journées du Patrimoine, l'Association assure des visites commentées; l'église est souvent ouverte, par beau temps, et sur place il y a des documents de visite; à l'extérieur, la présentation de l'édifice figure sur une plaque, près de la porte principale.

Tag(s) : #Découvertes...

Partager cet article

Repost 0